Afin de contrôler les crues du Hoyoux, rivière capricieuse s'il en est, suite aux otages de ces derniers jours, les services communaux ont fermé les vannes du barrage-déversoir situé en aval du pont de Chinet.

Ce qui donne ces images peu ragoutantes du Hoyoux à "marée basse". L'entretien du Hoyoux relève de la Direction des Cours d’eau non navigables de la Région wallonne qui : "Gère de manière intégrée des cours d’eau non navigables tout particulièrement au niveau de la protection des biens et des personnes en relation avec le débit solide (sédiments) et le débit liquide (inondations sécheresses) des rivières dans le respect des habitats aquatiques".(sic)

La taille des arbustes qui poussent dans les murs des berges, la quantité d'alluvions, les immondices (merci aux inciviques) jonchant le lit de la rivière témoignent hélas d'un manque d'entretien depuis un temps certain.

hoyoux01.jpg
Le Hoyoux derrière le CHRH
hoyoux02.jpg
Le Hoyoux au début de la rue des Tanneurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les remarquables ponts datant de la fin du XVIIIe siècle sont hélas défigurés par des conduites disgracieuses.