Huy a acheté à Intradel 2 bulles à verre enterrées. Elles sont situées devant le Quick avenue Godin-Parnajon.

Cet achat fait l'objet d'une convention d'entretien et de placement avec Intradel avalisé en Conseil communal de décembre 2015.

(...)Vu la décision n° 201 du Collège communal du 9 novembre 2015 décidant de proposer au Conseil communal l'acquisition d'un site de bulles à verres enterrées proposé par INTRADEL dans le cadre d'un appel d'offre ainsi que la signature d'une convention liant INTRADEL à la Ville de Huy pour le placement et l'entretien du site ;

Statuant à l'unanimité ;

DECIDE :

Article 1er - de marquer son accord sur l'achat d'un site de bulles à verre enterrées auprès d'INTRADEL pour un montant de 12.294 € TVAC et de financer cet achat par l'engagement de la somme de 10.000 € prévue à l'article 879/744-51 du budget extraordinaire de l'exercice 2015 et le solde soit 2.294 € sous réserve de l'approbation de la deuxième modification budgétaire de l'exercice 2015.

Article 2 - de marquer son accord sur les termes de la convention ci après (...)

Des malfaçons du sous-traitant d'Intradel ont retardé leur mise en service. Il s'agit d'une belle réalisation entourée de potelets identiques à ceux déjà installés sur la voirie.

bullesquick.jpg
bulles à verre devant le Quick

Pour l'échevine de l'Environnement Françoise Kunsch, il fallait enterrer les bulles car les habituelles "ne sont pas appréciées des riverains : elles engendrent du bruit mais aussi des dépôts sauvages aux alentours." (Source lavenir.net)

Il y a déjà eu par le passé des bulles installées près de l'entrée du parc Vierset, retirées suite à la plainte de riverains Nimby (Not In My BackYard), oserait-on écrire, vite dérangés.

Elles complètent l'offre en rive droite idéalement car les autres bulles sont situées trop loin que pour inciter à leur utilisation au départ de ce quartier (Pont de Chinet, rampe d'Orval, rue des Vergiers).

Il ne reste à espérer, comme l'échevine, que cette nouvelle disposition évitera les dépôts sauvages.

Las, il est permis de douter quand on voit la situation autour des bulles terrestres et la propension des inciviques à saloper l'environnement non seulement des bulles à verre mais également des poubelles urbaines situées dans le parc Vierset malgré un passage journalier et désabusé des ouvriers communaux.